Test : Anji Bai Cha (Saveurs et Harmonie)

Test : Anji Bai Cha (Saveurs et Harmonie)

Suite des tests des thés envoyés par Sophia du blog It’s tea time.

Après le thé vert bien charpenté de Goutte de Thé, je m’attaque à un thé blanc de Saveurs et Harmonie.

Ce thé de Chine provient de la province de Zhejiang.

Le site de Saveurs et Harmonie indique que « sa récolte n’a lieu que quelques semaines par an. Ses fines pousses sont parées d’un épais duvet blanc et donnent une liqueur vive, à la rémanence verte soulignée d’une légère astringence ». Ils conseillent de l’essayer en infusion à froid.

Pour ma part, je l’ai testé chaud (il me reste suffisamment de thé pour essayer une infusion à froid d’ici quelques mois).

A sec, on retrouve le duvet mentionné dans le descriptif mais ce n’est pas le thé blanc le plus duveteux qu’il m’ait été donné de voir.

J’ai testé deux infusions : la première pendant 2 mn 30 à 80°C et la seconde 4 mn à 65°C.

Lors des deux infusions, la liqueur obtenue a été à chaque fois de la même couleur. Une couleur que je n’avais encore jamais vue, une sorte de jaune rosé. Jusqu’ici à chaque fois que j’ai bu du thé blanc, il était beaucoup plus pâle que ce que j’ai obtenu ici.

La couleur sur la photo ne montre pas exactement la vraie couleur de ce que j’avais dans la tasse, le côté rosé était plus accentué.

1ère infusion : j’ai eu l’impression de boire du thé vert ce qui était assez déstabilisant. Il y avait une légère astringence et surtout une amertume qui m’a beaucoup dérangée. C’est pour cela que je fais le rapprochement avec le thé vert car j’ai vraiment eu l’impression de boire un thé vert que j’aurais laissé infuser un peu trop longtemps. Je me suis demandée si je n’avais pas mis trop de feuilles à infuser…

2ème infusion : l’amertume a presque disparu mais je n’ai toujours pas retrouvé le goût du thé blanc.

Sur son blog, Sophia a mentionné que selon les maisons, ce thé était classé en thé blanc ou en thé vert. En ce qui me concerne, je le vois en thé vert alors que Sophia le classe en thé blanc.

Sophia suggère qu’il serait un bon accompagnement pour une patisserie et comme j’en avais une le jour de ma dégustation, je ne me suis pas gênée pour le faire et en effet, l’association a bien tenu la route.

A la différence de Sophia et d’Emilie du blog Teacookiepistache qui l’ont bien apprécié, ce n’est pas vraiment un thé pour lequel j’ai accroché, il en est ressorti trop d’amertume pour que je puisse le boire avec plaisir. Par contre, il est certain que je vais l’essayer en version thé froid.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *