“Bleu” – Koz

“Bleu” – Koz

Titre : Bleu
Auteur : Koz
Editeur : Fleuve Noir
Format : papier
Nombre de pages : 320
Dates de lecture : 22/09/2022 – 03/10/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Alors qu’une violente tempête se prépare près de Nantes, les météorologues redoutent qu’une crue exceptionnelle touche la métropole. Rapidement, leurs prédictions se révèlent justes et la montée des eaux de la Loire devient totalement incontrôlable. Au même moment, les hôpitaux de la région se retrouvent subitement saturés par des cas d’encéphalite fulgurante qui poussent les malades au suicide. Une situation aussi dramatique qu’inexplicable…
Hugo Kezer et Anne Gilardini, capitaines en charge de la cellule Nouvelles Menaces, sont embarqués dans l’enquête par leur collègue nantais, le lieutenant Fabrice Le Troadec. En dépit des inondations et de l’évacuation de la ville, ils vont tenter, ensemble, d’endiguer cette pandémie suicidaire sans précédent.

Mon avis :
Troisième opus de la série “Apocalypse”, nous nous retrouvons cette fois-ci avec une couverture différente des deux précédents puisque le mot Apocalypse n’y est pas inscrit et je trouve que c’est une bonne idée car ce n’était pas vraiment approprié par rapport aux récits qui ne traitaient pas vraiment de fin du monde (même si je trouve que ce roman collerait plus avec cette idée).

Je vous conseille de lire les romans dans l’ordre afin de suivre une ligne rouge et de trouver une certaine continuité dans l’évolution des personnages principaux.

Bleu est mon préféré des trois, je le trouve plus chargé en émotion en plus du suspense. D’ailleurs, je commence à apprécier Gilardini et sa détermination.

Hugo Kezer et Anne Gilardini travaillent de concert en mettant de côté leurs différents, ils se secondent, s’épaulent.

J’ai rapidement compris ce qui se passait mais cela n’a en rien dérangé ma lecture car l’auteur maintient un rythme soutenu tout au long de son récit avec des chapitres courts.

Ce qui fait froid dans le dos avec cette histoire (tout comme avec les précédentes d’ailleurs), c’est qu’elle pourrait très bien être réelle.

Je me demande quelle couleur va nous servir l’auteur pour son prochain roman, vert ?

Désolée pour la simplicité de la photo mais je n’étais pas du tout inspirée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.