“Comme une image” – Magali collet

“Comme une image” – Magali collet

Titre : Comme une image
Auteur : Magali Collet
Editeur : Taurnada
Format : numérique
Nombre de pages : 256
Dates de lecture : 19/09/2022 – 21/09/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Lalie a 9 ans, un teint de pêche et des joues roses. Elle a aussi deux frères et des chatons, une belle-mère et deux maisons.
C’est une enfant intelligente et vive, une grande sœur attentionnée et une amie fidèle.
C’est la petite fille que chacun aimerait avoir.
D’ailleurs, tout le monde aime Lalie.
Tout le monde doit aimer Lalie.
C’est une évidence.
Il le faut.

Mon avis :
Je remercie les Editions Taurnada pour l’envoi de ce roman avant sa sortie en librairie.

COUP DE COEUR !

Voilà, en quelques mots, tout est dit, mais je vais développer un peu quand même pour vous donner encore plus envie de le lire.

J’ai découvert Magali Collet avec “La cave aux poupées” et dès ce premier roman, j’ai accroché avec son style, sa façon de relater une histoire. Le suivant, “Les yeux d’iris” m’avait également plu et avec “Comme une image”, elle se place dans les auteurs dont j’attendrai le prochain roman avec plaisir et impatience. Elle s’est tout simplement surpassée avec ce titre.

Ce livre, si j’en avais eu la possibilité, je l’aurais dévoré en une seule journée tant il est addictif.

Avec le titre, le visuel et la 4ème de couverture, vous devez vous douter que Lalie n’est pas le petit ange que l’on pourrait supposer mais je suis certaine que vous êtes loin d’imaginer ce dont elle est capable.

Lalie n’est pas une petite fille démoniaque, non, elle est machiavélique. C’est une enfant très intelligente qui a vite compris comment manipuler les gens et comment procéder pour arriver à ses fins.

Ce roman (enfin surtout cette petite fille à l’aspect angélique) fait froid dans le dos. On n’imagine pas une telle noirceur dans l’esprit d’une enfant de cet âge. Dans la vie d’Eulalie, tout se déroulait à merveille jusqu’à la séparation de ses parents qui a été le grain de sable qui a mis à mal une structure bien établie, qui a fait tomber les barrières érigées dans son esprit. Un point de rupture qui réveille le côté psychopathe en devenir de Lalie.

Voilà, le mot est lâché ! Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir si vous le lisez (et il faut que vous le lisiez).

Je le redis, ce roman est un vrai coup de cœur . J’ai adoré la façon dont Magali Collet l’a écrit, son décalage, la maitrise et l’intensité de l’écriture, les questions que je me pose sur ce qui se serait passé si les choses avaient été différentes (quelle aurait été la suite avec la nouvelle élève de l’école, par exemple ?) ou sur ce que la toute fin laisse envisager.

Lalie va m’accompagner un petit moment (jusqu’à ce qu’un autre personnage la remplace mais surtout ne le lui dites pas) et il est fort à parier qu’il en sera de même pour vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.