“1974” – Arnaud Codeville

“1974” – Arnaud Codeville

Titre : 1974
Auteur : Arnaud Codeville
Format : numérique
Nombre de pages : 530
Editeur : auto édition
Dates de lecture : 26/05/2022 – 03/06/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
A Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.
La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée…
Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…
Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.

Mon avis :
J’ai découvert Arnaud Codeville avec “Parasite” dont la couverture aurait pu me donner des cauchemars. J’avais beaucoup apprécié son écriture et sa vision des romans horrifiques et c’est la raison qui m’a poussée à acquérir “1974” qui a été écrit avant “Parasite”.

“1974” est un thriller horrifique tout au long de votre lecture, vous accompagnez Joël Masson, un policier à la dérive depuis la mort de sa fille. Son chef lui donne une dernière chance avec une enquête qui semble simple de prime abord. Mais sans le savoir, il va mettre le pied dans un engrenage qui va l’emmener aux portes de l’enfer.

Ames sensibles, passez votre chemin. Idem si les maisons hantées et autres esprits maléfiques vous flanquent une frousse de tous les diables. De mon côté, je ne regarde jamais de film d’horreur, avoir des images devant les yeux me donne la chair de poule et provoque une peur incroyable (j’ai tenté un jour de regarder “L’exorciste” et j’ai passé toute la durée du film la tête baissée sans rien voir – mais les sons me donnaient le ton – en ayant trop peur pour aller me coucher) mais je peux lire sans difficultés des romans d’horreur, à croire que mon imagination me fait moins peur que celle des autres. N’allez quand même pas croire que je ne frissonne pas à ces lectures et que je m’endors sereinement.

“1974” fait peur et vous aurez peut-être du mal à vous endormir, vous ferez peut-être des cauchemars au cours de votre lecture mais vous n’aurez pas envie de lâcher le livre car l’auteur vous prend dans ses filets. Il fait monter la tension progressivement, l’angoisse également. Les descriptions sont telles que des images (effrayantes il est vrai) se forment devant vos yeux. Les rebondissements maintiennent le rythme et l’intrigue tout au long des plus de 500 pages de l’histoire.

Un roman que je ne peux que vous recommander si vous êtes fans de romans d’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.