“Le vieil homme et la mer” – Ernest Hemingway

“Le vieil homme et la mer” – Ernest Hemingway

Titre : Le vieil homme et la mer
Auteur : Ernest Hemingway
Editeur : Folio
Format : papier
Nombre de pages : 144
Dates de lecture : 28/08/2021 – 29/08/2021
Ressenti : émotion

4ème de couverture / Résumé éditeur :
À Cuba, voilà quatre-vingt-quatre jours que le vieux Santiago rentre bredouille de la pêche, ses filets désespérément vides. La chance l’a déserté depuis longtemps. À l’aube du quatre-vingt-cinquième jour, son jeune ami Manolin lui fournit deux belles sardines fraîches pour appâter le poisson, et lui souhaite bonne chance en le regardant s’éloigner à bord de son petit bateau. Aujourd’hui, Santiago sent que la fortune lui revient. Et en effet, un poisson vient mordre à l’hameçon. C’est un marlin magnifique et gigantesque. Débute alors le plus âpre des duels.
Combat de l’homme et de la nature, roman du courage et de l’espoir, Le vieil homme et la mer est un des plus grands livres de la littérature américaine.

Mon avis :
J’ai lu ce roman il y a de nombreuses années et l’envie m’a pris de le relire.

Je me souvenais des grandes lignes de l’histoire, de l’avoir beaucoup appréciée mais plus des détails.

C’est avec grand plaisir que je me suis replongée dedans.

La simplicité de l’écriture n’est qu’une apparence car derrière les mots se cache quelque chose de profond. Certes, Hemingway va à l’essentiel, économise les mots mais cela rend l’histoire encore plus vivante, plus touchante. On est aux côtés de Santiago, à espérer qu’un poisson morde enfin à l’hameçon, à se désespérer devant le vide, à l’encourager à ne pas baisser les bras car quelque chose va bien finir par avaler ce fichu leurre.

Et puis lorsque cela se produit enfin, on souffre avec lui, on maudit ce poisson qui ne veut pas lâcher prise, qui d’une certaine façon est le double de ce pêcheur qui lui non plus ne veut pas abandonner la partie. Tous les deux sont fiers, courageux et se battent dans un milieu qui ne leur fait pas de cadeau.

Et quand le vieux pêcheur pense enfin avoir remporté la partie, un nouveau combat s’engage, bien plus inégal cette fois-ci.

Ce roman est un hymne à l’endurance, la persévérance, l’optimisme, au courage, au respect. Une œuvre magistrale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.