“The Green River killer” – Stéphane Bourgoin

“The Green River killer” – Stéphane Bourgoin

Titre : The Green River killer
Auteur : Stéphane Bourgoin
Format : Kindle
Nombre de pages : 136
Editeur : French Pulp
Ressenti : très intéressant, froid dans le dos

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Gary Ridgway est né le 18 février 1949 à Salt Lake City dans l’Utah. Le mode opératoire de Gary Ridgway consistait à avoir des relations sexuelles avec ses victimes, les étrangler, et jeter leurs cadavres dans la forêt ou bien dans la Green River. Il aurait assassiné entre 49 et 90 personnes, dans l’État de Washington. Ses premiers crimes remontent à 1982, et très vite la presse lui attribue le surnom de « tueur de la Green River », du nom de la rivière dans laquelle il jette ses cinq premières victimes. Cependant, il n’a été démasqué qu’en novembre 2001, grâce à l’analyse de traces ADN…

Mon avis :
Stéphane Bourgoin nous retrace ici le parcours de Gary Ridgway connu sous le surnom du tueur de la Green River, un tueur en série américain.

Cet ouvrage très court, se lit très rapidement et la personnalité de Ridgway vous glacera le sang.

J’avais déjà entendu parler de ce tueur en série mais je ne savais qu’il avait tué autant. Mais ce qui est effrayant, à la lecture de ce livre, ce n’est pas tant le nombre de ses victimes que les raisons qu’il évoque pour expliquer ses crimes.

En effet, pour Gary Rigdway, ses actes ont pour but d’aider la police en éliminant les prostituées. En quelque sorte, il a agit pour le bien de la société ! (si l’on suit sa logique, bien sûr, n’allez surtout pas croire que c’est ce que je pense) .Son absence d’empathie et de remord m’a donné froid dans le dos. Et puis, comme il aime à le souligner, ce n’est pas un violeur alors arrêtez de vous en prendre à lui ! Ben voyons, il s’attend à quoi, qu’on lui offre une médaille ?!

Cet homme a bénéficié d’une chance et d’un concours de circonstances incroyables. Les services de police ont mis en place des moyens incroyables pour l’époque pour traquer et arrêter le Green River killer mais sans succès. Ridgway a fait partie des suspects, il a été entendu par la police à plusieurs reprises mais jamais être inculpé. Il faudra attendre les avancées technologiques et les analyses ADN pour qu’il soit enfin identifié et appréhendé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.