“Helena” – Jérémy Fel

“Helena” – Jérémy Fel

Titre : Helena
Auteur : Jérémy Fel
Format : Papier
Nombre de pages : 732
Editeur : Rivages
Mon avis : 5/5

4ème de couverture/Résumé éditeur :

Kansas, un été plus chaud qu’à l’ordinaire.
Une décapotable rouge fonce sur l’Interstate. Du sang coule dans un abattoir désaffecté. Une présence terrifiante sort de l’ombre. Des adolescents veulent changer de vie. Des hurlements s’échappent d’une cave. Des rêves de gloire naissent, d’autres se brisent.
La jeune Hayley se prépare pour un tournoi de golf en hommage à sa mère trop tôt disparue.
Norma, seule avec ses trois enfants dans une maison perdue au milieu des champs, essaie tant bien que mal de maintenir l’équilibre familial. Quant à Tommy, dix-sept ans, il ne parvient à atténuer sa propre souffrance qu’en l’infligeant à d’autres…
Tous trois se retrouvent piégés, chacun à sa manière, dans un engrenage infernal d’où ils tenteront par tous les moyens de s’extirper. Quitte à risquer le pire.
Et il y a Helena…

Jusqu’où une mère peut-elle aller pour protéger ses enfants lorsqu’ils commettent l’irréparable ? Après Les Loups à leur porte, Jérémy Fel aborde cette vertigineuse question dans une grande fresque virtuose aux allures de thriller psychologique.

Mon avis :

Cette fois-ci, je suis d’accord avec l’engouement sollicité pour ce roman.

Le premier chapitre, très violent, remue les tripes. Il pourrait immédiatement rebuter les plus sensibles. Puis la suite se veut beaucoup plus modérée, le temps tout simplement de mettre en place les différents éléments, les personnages. Il ne se passe, effectivement, pas grand chose durant les cent premières pages. Et puis survient le drame et là, tout bascule ! A partir de ce moment, vous ne pouvez plus lâcher le livre. Je n’en dirai pas plus afin de vous laisser découvrir les événements si vous choisissez de le lire.

Helena est un roman choral dans lequel les chapitres alternent le point de vue des différents personnages et où tout dérive à cause de mauvaises décisions.

Les principaux protagonistes sont tous très recherchés, aucun n’est tout blanc ou tout noir, innocent ou coupable. Chacun doit composer avec son passé (que l’on découvre au fil des pages grâce à des flashbacks très bien construits) qui a, inévitablement, des répercussions sur son présent, son attitude, ses actes. Découvrir ces événements n’excuse pas mais explique, ou tout au moins donne un semblant d’explications, les réactions des personnages.

Jérémy Fel, nous livre des informations au compte-gouttes et maintenant que j’ai terminé le roman, que j’en connais le dénouement, j’ai envie de le reprendre au début pour justement y retrouver les indices que je n’ai pas décelés parce que ce n’est qu’après coup que l’on réalise que l’on est sans doute passé à côté d’une information importante dans les pages ou chapitres précédents.

Le sujet de ce roman est la mère qui, si on fait bien attention, est à l’origine de tout ce qui se passe, ce sont toutes les décisions prises par une mère qui aboutissent à ces conséquences. Jusqu’où une mère est-elle prête à aller pour ses enfants ? Ce n’est pas la seule question qui se pose dans cette histoire, car il est également question de l’image de soi et de sa famille, du qu’en dira t-on, du jugement, du regard des autres.

Les parties les plus déroutantes sont celles consacrées à Tommy avec, dans certains chapitres, un mélange de fantastique, de folie qui semble incompréhensible.

Quant à la dite Helena, elle ne se dévoile qu’à la tout fin. De prime abord, cette révélation est plutôt décevante mais rapidement, elle amène à la réflexion et ouvre votre esprit.

Voilà ce que je peux dire de ce roman. C’est une chronique relativement courte mais m’épancher davantage aurait dévoilé trop d’éléments, ce que je ne souhaitais pas faire.
J’ai vraiment aimé cette histoire, bien plus complexe qu’elle n’apparait de prime abord. Je ne peux que vous conseiller sa lecture. Par contre, âmes sensibles soyez prévenues que certains passages sont particulièrement difficiles…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.