“De soleil et de sang” – Jérôme LOUBRY

“De soleil et de sang” – Jérôme LOUBRY

Titre : De soleil et de sang
Auteur : Jérôme Loubry
Editeur : Calmann Levy Noir
Format : papier
Nombre de pages : 396
Dates de lecture : 07/11/2022 – 30/11/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s’élèvent de belles demeures de pierre entourées de palmiers, de flamboyants et d’arbres orchidées. C’est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre. Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de « crimes vaudous ».
Pourtant l’inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition. Sur cette île, la corruption et le trafic d’enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts. Simon sait avec certitude que ces crimes sont l’œuvre d’un être de chair et de sang. Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ».
Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu’ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux…

Mon avis :
J’ai commencé la lecture de ce roman avec curiosité car je ne connaissais absolument rien au vaudou. Ce livre n’a pas pour but de nous le faire découvrir mais un certain nombre de personnages associés et de rituels sont régulièrement évoqués. Ce n’est pas un roman sur le vaudou, qui sert essentiellement de toile de fond, mais bien une intrigue policière.

J’ai trouvé l’histoire intéressante et bien menée.

Les dates en tête de chapitres permettent de bien se situer dans l’histoire entre ce qui se déroule dans le passé et ce qui a lieu au présent. La transition entre les différentes époques se fait de façon fluide.

Les scènes de crime sont particulièrement glauques et s’insèrent très bien dans l’ambiance vaudoue.

L’aspect social et la misère du pays sont bien dépeints, cependant je ne me suis pas spécialement attachée aux différents personnages. De plus, j’avais deviné ce qui était à l’origine des crimes. Le bon point, cependant, est que je n’avais pas deviné leur auteur. La révélation m’a vraiment surprise.

En conclusion, “De soleil et de sang” est un bon thriller mais qui ne me laissera pas un grand souvenir, j’ai préféré “Les refuges” du même auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.