“Les chroniques de Black River : 2- Emprise” – Yann Templé

“Les chroniques de Black River : 2- Emprise” – Yann Templé

Titre : Les chroniques de Black River : 2- Emprise
Auteur : Yann Templé
Format : papier
Nombre de pages : 328
Editeur : Editions Heartless
Dates de lecture : 30/07/2022 – 05/08/2022

4ème de couverture / Résumé :
Josh Rainer, 17 ans, est depuis ses quatre ans sous l’emprise d’une terrifiante entité qu’il nomme le croque-mitaine. L’emprise exercée par la créature est de plus en plus puissante et les forces de l’adolescent s’amenuisent chaque jour.
Lorsqu’il croise la route d’Alicia, victime comme lui du croque-mitaine, Josh reprend espoir. A deux ils seront plus forts ! Mais le temps presse, leur ennemi leur a prédit un funeste destin… Ils n’ont que peu de temps pour se soustraire à son influence.
Comme si cela ne suffisait pas, Black River est en émoi depuis la disparition de quatre adolescents partis explorer Cracker Hall, la maison maudite. Josh et Alicia sont alors témoins de phénomènes surnaturels liés à ce drame. Entre leur combat contre le croque-mitaine et les visions des disparus, la situation va vite se compliquer.

Mon avis :
Deuxième opus de la trilogie des Chroniques de Black River, j’ai trouvé cette histoire bien plus angoissante que la précédente. Peut-être est-ce dû au fait qu’elle fait référence à nos peurs d’enfance lorsque seuls dans le noir nous devions faire face aux monstres qui se cachaient dans le placard ou sous notre lit…

Ce roman peut se lire sans avoir lu le tome 1 car les protagonistes ne sont pas les mêmes bien qu’il y soit fait référence au cours de l’histoire.

A la différence du premier, l’auteur se consacre beaucoup à la psychologie des personnages, il s’attarde sur leur ressenti et les conséquences qu’ont sur eux les visites du croque-mitaine.

L’ambiance est vraiment oppressante tout en maintenant un certain rythme. L’auteur nous sert, une fois de plus, une histoire bien construite qui tient la route. Il joue avec nos peurs ancestrales. Le doute s’immisce dans notre esprit en cours de lecture : le monstre est-il réel ou bien le fruit d’un esprit perturbé ?

Moins visuel que “Le secret de Cracker Hall”, il nous permet de faire jouer notre imagination et c’est ce qui, à mon avis, rend cette histoire également plus angoissante car chaque lecteur mettra une image différente sur ce qu’il est en train de lire.

On sent petit à petit un changement se mettre en place chez Josh, tout d’abord avec sa rencontre avec Alicia puis avec les conséquences que cela engendre sur sa “relation” avec le croque-mitaine.

La fin promet un ultime tome très intéressant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.