“Les chroniques de Black River : 3- La revanche du marionnettiste” – Yann Templé

“Les chroniques de Black River : 3- La revanche du marionnettiste” – Yann Templé

Titre : Les chroniques de Black River : 3- La revanche du marionnettiste
Auteur : Yann Templé
Format : papier
Nombre de pages : 732
Editeur : Editions Heartless
Dates de lecture : 06/08/2022 – 13/08/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Tom et ses amis sont parvenus à s’échapper de Cracker Hall et à retourner dans leur dimension après leur combat acharné conte le marionnettiste, mais ils ne sont pas revenus seuls ! Leur ennemi les a dupés : il contrôle toujours Samantha. Ivre de rage, le marionnettiste attend le coucher du soleil, seul obstacle à son “grand-oeuvre”, pour se lancer dans une quête vengeresse contre Tom qui l’a amputé d’une partie de ses pouvoirs.
Si nos jeunes héros, fraîchement investis de capacités exceptionnelles pour certains, pourront compter sur de nouveaux alliés comme la charmante Alicia Brimstone, ils devront également affronter de nouvelles menaces, à commencer par Josh Rainer, le nouveau croque-mitaine, allié au marionnettiste.
Mais un homme vêtu de noir débarque en ville à la recherche d’Alicia…
La nuit qui s’annonce scellera le destin de Black River… et du monde !
Tom et ses camarades parviendront-ils à sauver leur univers ?

Mon avis :
Dernier tome de la trilogie, nous retrouvons ici les protagonistes des livres précédents.

Un petit récapitulatif des différents personnages est présenté au début du roman afin de tout nous remettre en mémoire.

Ce pavé de plus de 700 pages se lit facilement car une fois de plus, l’auteur parvient à vous ferrer avec son histoire. Les intrigues des deux premiers tomes se rejoignent pour n’en former plus qu’une. De (très/trop) nombreux bas de page vous indiquent à quel tome vous référer au cas ou vous auriez oublié… A mes yeux, ces références n’étaient pas utiles car peu importe dans quel tome les événements se sont déroulés.

L’auteur y mêle action, rebondissements, révélations, fantastique, horreur. Les amitiés sont malmenées, le doute constamment présent, de nouvelles alliances se forment et la (les) bataille(s) fait (font) rage. Aussi visuel que le premier tome, vous êtes vraiment au cœur de l’action.

Comme pour les précédents tomes, le livre alterne les chapitres écrits du point de vue ou centré sur un personnage bien précis.

Je dois cependant parler d’une chose qui m’a énormément dérangée au cours de la lecture, ce sont les nombreuses fautes de grammaire et de conjugaison. J’ai pensé au début que quelques coquilles s’étaient invitées mais il y en a vraiment trop. J’ai vraiment trouvé cela dommage.

Petit bonus à la fin du roman, une nouvelle mettant en scène un des personnages. J’ai beaucoup aimé l’humour avec laquelle elle a été écrite mais attention, elle est à réserver à un public averti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.