“Les chroniques de Black River : 1- Le secret de Cracker Hall” – Yann Templé

“Les chroniques de Black River : 1- Le secret de Cracker Hall” – Yann Templé

Titre : Les chroniques de Black River : 1- Le secret de Cracker Hall
Auteur : Yann Templé
Format : papier
Nombre de pages : 358
Editeur : Editions Heartless
Dates de lecture : 26/07/2022 – 30/07/2022

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Chaque nuit, Tom Bowman, treize ans, fait le même cauchemar dans lequel il assiste, impuissant au meurtre d’une jeune fille dans une vieille maison.
Ce rêve ne serait-il pas lié à Cracker Hall, l’étrange domaine abandonné sur la colline, où nul n’ose s’aventurer depuis des années ?
Tom ressent l’appel de la maison, comme le chant d’une sirène. Est-ce un piège ou un appel au secours ?
Pour en avoir le cœur net, Tom décide de s’y rendre avec trois de ses amis, ce qu’ils vont découvrir là-bas dépassera l’entendement.
Seront-ils de taille à braver les dangers de Cracker Hall ?

Mon avis :
Agréable surprise avec ce titre, premier d’une trilogie.

Ce n’est pas une histoire qui fait peur malgré de nombreux passages angoissants car le côté fantastique ne laisse pas de doute au fait que les événements ne pourraient pas se dérouler dans un monde réel. Je pense que des adolescents du même âge que les protagonistes pourraient le lire sans problème. Je le classerais plus dans la catégorie fantastique qu’horrifique.

L’histoire, ou plutôt la façon dont se déroulent les événements, m’a fait penser à la série “Stranger Things”. Nous avons ici un récit qui fait une belle place à l’amitié et à la bravoure.

L’intrigue est rythmée et les personnages attachants, ce qui fait que l’auteur nous tient en haleine tout au long de notre lecture. L’histoire est bien construite, sans temps morts et on se lance dans l’aventure avec Tom et ses amis. L’écriture est très visuelle et vous n’avez aucun mal à vous imaginer le décor ou les situations.

Cependant, on ne passe pas à côté de certains clichés, à croire que c’est obligatoire dans les histoires mettant en scène un groupe d’adolescents, à savoir : “l’intellectuel” avec ses lunettes et l’ado accro aux gourmandises sucrées, souffrant d’embonpoint et aucunement sûr de lui.

Une lecture bien agréable qui donne envie de lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.