“Rituels” – Ellison Cooper

“Rituels” – Ellison Cooper

Titre : Rituels
Auteur : Ellison Cooper
Format : Papier
Nombre de pages : 496
Editeur : Pocket
Dates de lecture : 01/03/2020 – 22/03/2020
Ressenti : Rythmé, palpitant

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Washington, D.C. Des policiers découvrent le corps sans vie d’une jeune fille dans le sous-sol piégé d’une maison abandonnée. Elle est enfermée dans une cage suspendue. Avec elle, un chiot. Aux murs, d’étranges symboles mayas. Dans le sang de la victime, des traces de DTM, une drogue végétale qui certains surnomment la molécule de l’esprit, une drogue rituelle d’Amazonie. L’affaire est immédiatement confiée à l’agent spécial Sayer Altair, spécialiste des neurosciences au FBI. D’autant que les premiers éléments de l’enquête apportent bientôt la preuve de l’existence d’une autre scène de crime et d’une autre victime. D’un autre cauchemar…

Mon avis :
Lorsque ce livre est sorti en 2018, il m’a tout de suite attirée mais ayant déjà pas mal de livres qui attendaient d’être lus, j’ai préféré ne pas l’acheter. Lorsqu’il est sorti en poche, j’ai attendu un petit peu et puis j’ai fini par l’ajouter à ma PAL.

J’ai vraiment été emballée par ce roman. C’est rythmé, plein de rebondissements, les personnages doivent faire avec leurs blessures, leur passé, ce que l’on (supérieurs, politiciens…) attend d’eux et on (le lecteur) s’efforce de mettre en place les différents éléments qui nous sont fournis pour tenter de deviner le coupable (sans y être complètement parvenue en ce qui me concerne).

Sayer Altair est un agent du FBI qui s’intéresse au cerveau des tueurs en série. Plusieurs tragédies dans son passé ont fait que son travail est devenu toute sa vie, elle n’a plus de vie sociale (au grand désarroi de sa grand-mère, un personnage secondaire que j’ai adoré) et essaie de démontrer que sa théorie sur les tueurs en série est fondée. L’enquête qu’elle a en charge va l’amener à se poser des questions sur les recherches qu’elle mène. Ce n’est peut-être qu’un détail, mais j’ai apprécié qu’elle soit une femme, métisse qui plus est. Les agents du FBI sont plus souvent des hommes blancs et j’ai vraiment aimé le fait que ce ne soit pas le cas ici.

L’histoire est bien construite, les rebondissements et les fausses pistes savamment disposés ce qui rend la lecture addictive. Le récit se présente suivant les points de vue de différents personnages (agents, victimes) et le tout s’enchaine de façon fluide.

J’ai apprécié l’insertion de la mythologie et de la gémellité dans l’histoire, deux concepts fascinants et qui posent toujours question, tout comme la manipulation génétique.

Quant au tueur en série, j’ai suspecté plusieurs personnages, mais à chaque fois mes théories s’effondraient même si au cours de ma lecture, je revenais sur certains noms pour finir par les écarter mais sans les éliminer complètement. Ce tueur est particulièrement machiavélique et vous laisse pantois lorsque ses motivations sont révélées.

Un très bon thriller, en ce qui me concerne et je suivrai avec plaisir la suite des aventures de l’agent Altair avec “Sacrifices”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.