“Luca” – Franck Thilliez

“Luca” – Franck Thilliez

Titre : Luca
Auteur : Franck Thilliez
Format : Papier
Nombre de pages : 552
Editeur : Fleuve Noir
Note : 18/20

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Partout, il y a la terreur.
Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.
 
Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.
S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.
C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Mon avis :
C’est toujours un plaisir de retrouver Sharko et son équipe et une fois encore je n’ai pas été déçue.

Dans cette enquête Thilliez nous emmène au coeur de la technologie, des manipulations génétiques, du pouvoir des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Il nous entraine sur un chemin qui va immanquablement nous faire réfléchir une fois que l’on aura refermé le livre.

Ses personnages sont toujours aussi bien construits, ils trainent un passé qui fait ce qu’ils sont aujourd’hui, avec leurs peurs, leurs doutes, leurs forces et leurs faiblesses (ne pas avoir lu les précédents livres ne vous gênera pas dans la compréhension de l’histoire mais comme il est fait références à certains événements du passé, je ne peux que vous conseiller de les lire). A l’équipe habituelle s’ajoute une nouvelle recrue, elle aussi avec des bagages bien chargés et qui saura peu à peu se faire une place.

Les chapitres défilent sous nos yeux, la tension est palpable, notamment dans la première partie, l’action est présente tout au long de l’intrigue, le tout est effrayant et l’ambiance glauque (et pas seulement d’un point de vue météorologique). Certaines scènes sont à la limite du supportable mais c’est surtout les dérives qui vous glacent le sang car une fois le livre refermé, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à quel point l’homme est dangereux pour l’homme, avec son envie de tout contrôler.

Ce qui est effrayant avec ce roman, c’est de se dire que tout pourrait être réel, peut-être pas maintenant, mais d’ici quelques années.

Derrière l’écriture, on sent un vrai travail de recherche de la part de l’auteur et tout se tient très bien. Je ne suis pas scientifique, mais j’ai cru à tout ce qui était couché sur le papier, j’ai trouvé l’ensemble très cohérent et jamais je ne me suis sentie perdue dans les différentes explications.

Ce roman invite à la réflexion sur la place de la technologie dans nos sociétés, sur les dérives de la science et de la recherche (jusqu’où peut-on aller ?), sur l’éthique et ce que l’on découvre ici fait peur, même très peur…

2 réactions au sujet de « “Luca” – Franck Thilliez »

  1. Merci pour ton article !
    Ce livre est dans ma liste à lire mais je n’ai pas lu les autres avant (je ne savais pas que l’on retrouvait certains personnages dans ses romans).
    Il faut que je me penche là dessus 😉

    1. Coucou Géraldine, il y a deux catégories dans les livres de Thilliez, celle avec la série des Sharko/Henebelle et celle des one-shots avec des histoires vraiment indépendantes les unes des autres. Si tu n’as pas lu tous les Sharko/Henebelle, ce n’est pas grave (je ne les ai pas tous lu) mais disons que ce serait bien si tu lisais au moins Sharko avant car il y est fait référence à plusieurs reprises dans Luca. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.