Rythme de lecture

Rythme de lecture

N’ayant pas terminé ma lecture actuelle, je n’ai pas de chronique à publier aujourd’hui. Cependant, je ne vais pas vous laisser sans rien à vous mettre sous la dent. Je me suis demandée de quoi j’allais bien pouvoir vous parler et j’ai pensé que parler du rythme de lecture pourrait vous intéresser.

Avec un livre lu environ tous les 20 jours, je me considère comme une lectrice moyenne. Certains diront que c’est plutôt rapide, que d’autres mettent un mois ou plus pour venir à bout d’un roman et vous aurez raison. Néanmoins, sans aller dans les extrêmes où certains lisent un livre en une journée, je considère un lecteur comme rapide lorsqu’il met une semaine entre le début et la fin de sa lecture de l’histoire.

J’ai la chance d’habiter près de mon lieu de travail, ainsi, pas de transports en commun. De ce fait, par rapport à d’autres qui lisent sur leur trajet, ce n’est pas mon cas. Ces personnes peuvent avaler beaucoup de pages lors de ces trajets, ce qui peut expliquer leur rapidité.

Donc de mon côté, je lis le soir et le week-end.

Chaque soir, je lis pendant environ 30 minutes avant de plonger dans les bras de Morphée. Il m’arrive de lire moins longtemps, comme en ce moment par exemple, lorsque je suis trop fatiguée ou que je me couche trop tard. A ce rythme, je n’avance pas très vite, surtout en période de grosse fatigue où je sens que je pique du nez au bout de quelques pages (récemment j’ai même dû revenir en arrière car je n’avais aucun souvenir de ce que j’avais lu la veille au soir). Il m’arrive de lire un peu plus longtemps si je me mets au lit tôt ou bien lorsque le livre me passionne vraiment et que je veux avancer dans l’intrigue au plus vite.

Le week-end, je lis généralement en fin de matinée et après le déjeuner. Il m’arrive parfois de lire également au cours de l’après-midi, pour la même raison qu’annoncé précédemment, mais c’est plus rare.

Lorsque j’utilise la liseuse, je l’allume pendant le déjeuner. La lecture sans l’utilisation des mains étant possible, je peux à la fois me remplir l’estomac et l’esprit 😉

Pendant mes congés, il m’arrive plus fréquemment de lire pendant un plus long moment le matin (parfois 1h30) et parfois l’après-midi. En fait, tout dépend de ce que j’ai prévu de faire et de la météo.

Il faut aussi tenir compte, dans mon rythme de lecture, des romans qui m’ont été adressés par les maisons d’éditions, que ce soit en service presse ou par le biais de la masse critique de Babelio. Les concernant, je mets un point d’honneur à les lire rapidement (pour Babelio, le “contrat” implique que la critique soit publiée dans les 30 jours suivant la réception de l’ouvrage). Jusqu’ici, aucune maison d’éditions ne m’a fixé de limite pour rendre ma chronique (en même temps, je ne reçois pas tant de service presse que ça), mais j’estime que ce n’est pas correct de faire trainer les choses, et si je sais que je n’aurai pas le temps de lire rapidement, je préfère décliner l’offre.

Ah oui, j’allais oublier, je ne lis qu’un seul roman à la fois, je ne sais pas comment font certains, mais impossible pour moi de lire deux histoires en même temps.

Voilà en gros ce que je pouvais dire sur mon rythme de lecture. Et vous, lecteur rapide ou bien en vitesse de croisière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.