“7 jours à River Falls” – Alexis Aubenque

“7 jours à River Falls” – Alexis Aubenque

Titre : 7 jours à River Falls
Auteur : Alexis Aubenque
Format : Papier
Nombre de pages : 408
Editeur : Bragelonne
Mon avis : 4/5

4ème de couverture/Résumé éditeur :

Issue d’une famille modeste, Sarah Kent est une étudiante modèle qui mène une vie paisible parmi l’élite de l’université de River Falls, une petite ville des Rocheuses. Tout va changer, un matin de printemps, quand Amy Paich et Lucy Barton, ses deux meilleures amies de lycée, sont retrouvées assassinées dans la forêt toute proche.

Ancien flic de Seattle, Mike Logan, vient d’être élu shérif à River Falls. Aidé de Jessica Hurley, une profileuse réputée, il se lance à corps perdu dans cette enquête. Mais ils ignorent que leur adversaire les manipule avec une redoutable perversité…

Mon avis :

J’ai reçu ce livre dans le cadre de l’opération Masse Critique “les mauvais genres à l’honneur” organisée par Babelio. Je les remercie ainsi que les Editions Bragelonne pour l’envoi de ce roman.

C’est un roman avec lequel on ne s’ennuie pas.

L’histoire démarre sur les chapeaux de roue avec un prologue qui commence très fort. Ensuite, les choses s’enchainent comme une série US, il y a du rythme, de l’action, des rebondissements, des personnages troubles, d’autres qui cachent des secrets…

On nous dévoile le tueur assez rapidement dans l’histoire mais cela ne gâche en rien l’intrigue parce que l’on ne découvre son mobile que vers la fin, on a donc tout le temps de se demander pourquoi il s’en est pris à ces deux jeunes femmes et pourquoi le choix de sa prochaine victime.

L’intrigue est palpitante et l’auteur nous tient en haleine tout au long de l’histoire.

J’ai bien aimé les personnages de Logan (même s’il fonce un peu trop tête baissée sur toutes les hypothèses pour se ramasser par la suite) et de Hurley (tout à l’opposé de Logan). Quant à Sarah, c’est un personnage qui cache bien son jeu et qui m’a le plus surprise.

Pour les points négatifs, je pense surtout au revirement de la journaliste à la fin, je trouve que cela ne cadre pas avec sa personnalité.

J’ai trouvé frustrant de ne pas en savoir plus sur certaines situations. Par exemple, on ne sait pas ce qu’il advient du gamin qui a été blessé, on en entend parler au début et puis plus rien… Et puis il y a cette explication que Logan a promis à Hurley, on ne sait pas s’il la lui a donné.

Enfin, j’ai trouvé la fin un peu trop rapide. Mais comme je l’ai écrit plus haut, on a vraiment l’impression de se retrouver devant une série TV (il y a même la fameuse poursuite en voiture que l’on retrouve dans toute bonne série US qui se respecte) et c’est comme si on arrivait à la fin de la saison et que tout devait être expliqué dans le dernier épisode. Sept jours pour résoudre une enquête aussi complexe me semble bien trop rapide, j’aurais aimé que cela prenne plus de temps.

Bref, si vous cherchez un petit roman policier qui a du rythme et qui se lit rapidement, 7 jours à River Falls est fait pour vous.

tous les livres sur Babelio.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.