“Héloïse” – Ophélie Cohen

“Héloïse” – Ophélie Cohen

Titre : Héloïse
Auteur : Ophélie Cohen
Editeur : Phénix noir (Editions Ifs)
Format : papier
Nombre de pages : 350
Dates de lecture : 08/11/2021 – 10/11/2021
Ressenti : coup de coeur

4ème de couverture / Résumé éditeur :
“Toutes les femmes ont une histoire.
La mienne est plutôt moche.”
A la veille de ses trente ans, au cours d’une nuit entourée des fantômes de son passé, Héloïse va se dévoiler. Portée par les souvenirs et les remords, elle ouvre la boîte de Pandore.
Noir, intime et dérangeant, un roman à la fois sombre et lumineux dans lequel les émotions sont à fleur de mots.

Mon avis :
Oh Ophélie, ton Héloïse, j’ai adoré la plaindre, j’ai adoré avoir envie de la rassurer, de la consoler, j’ai adoré la détester (pas forcément dans cet ordre).

Oh Héloïse, pourquoi n’as-tu pas suivi le conseil d’Abigaël. Tu aurais pu avoir une meilleure vie si tu l’avais voulu, mais au lieu de cela, tu as suivi l’Ombre.

Oh Héloïse, pourquoi avoir toujours fait les mauvais choix ? Pourquoi avoir toujours choisi les ténèbres au lieu de la lumière ? Je t’ai détestée pour cela, je ne comprenais pas tes choix.

“Elle m’a tourné le dos comme l’on fait tant de personnes qui ont traversé ma vie.” Je te cites, Héloïse, mais réfléchis, c’est toi qui les a poussé à agir de la sorte, c’est ton attitude vis à vis d’eux qui les a fait te tourner le dos. Tu ne leur as pas laissé le moindre espoir, ni le moindre choix si tu regardes bien.

Oh Héloïse, le bonheur était à portée de doigts mais tu lui as fermé la porte au nez. Tu ne t’as pas laissé la moindre chance, pourtant tu aurais pu avoir une vie moins sombre, mais en avais-tu seulement envie ?

Oh Héloïse, souviens-toi de ces moments où tu t’es sentie bien, tu n’étais pas seule et pourtant, ta crainte de l’abandon t’a fait tout gâcher alors que ces personnes-là étaient prêtes à t’aider.

La vie ne t’a pas fait de cadeaux, Héloïse et ceux qu’elle t’a offerts, tu les as rejetés.

Ce roman noir, le premier de l’auteure, est bouleversant tant il suscite des émotions diverses. Et puis il y a cette plume, incisive, à la fois sombre et lumineuse.

Un coup de coeur lu en trois jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.