“Une arête dans la gorge” – Christophe Royer

“Une arête dans la gorge” – Christophe Royer

Titre : Une arête dans la gorge
Auteur : Christophe Royer
Editeur : Taurnada
Format : Numérique
Nombre de pages : 384
Dates de lecture : 20/02/2021 – 27/02/2021
Ressenti : Excellente lecture

4ème de couverture / Résumé éditeur :
Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

Mon avis :
J’ai découvert Christophe Royer avec son précédent roman “Lésions intimes” paru en septembre 2019 chez le même éditeur (vous pouvez retrouver mon avis ici). Etant rarement déçue avec les titres parus chez Taurnada, c’est avec plaisir que j’ai accepté la proposition de Joël de découvrir son nouveau roman en service presse.

J’ai été très attirée par la 4ème de couverture et je dois reconnaitre qu’elle a tenu ses promesses.

Le roman est très rythmé et une fois commencé, vous ne le lâchez pas (l’avantage de lire sur liseuse, on peut emmener son livre partout et simplement le poser sans avoir à le tenir le temps de la pause déjeuner, par exemple).

Je ne connais pas du tout Lyon, mais j’imagine qu’une personne connaissant bien la ville peut sans peine s’imaginer déambulant dans les différents quartiers aux côtés du commandant Lesage.

J’ai beaucoup apprécié le duo qu’elle forme avec son équipier, Cyrille. Vu la façon dont la supérieure de Nathalie le dépeint, on s’attend à un vrai boulet (et si on a lu le précédent roman, qui impliquait déjà le commandant Lesage, on se doute que les choses risquent d’être compliquées entre eux). Cependant, Cyrille va se montrer perspicace, soucieux de bien faire et ne collera pas au portrait auquel on pouvait s’attendre. Bien entendu, il commet quelques maladresses, il manque d’assurance mais c’est un personne auquel je me suis beaucoup attachée et j’espère le retrouver dans un prochain roman si l’auteur continue la série des Commandant Lesage.

Comme je le disais, le récit est rythmé, il y a très peu de temps morts dans cette histoire et lorsque c’est le cas, ils vous permettent de souffler un peu. Certains passages vont vous malmener et ces petites pauses vous feront du bien,mais attention, elles ne sont que de courtes durées.

Si vous faites bien attention à la couverture, vous remarquerez le symbole de la franc-maçonnerie. J’avoue ne pas y connaitre grand-chose à ce sujet mais cela n’a pas d’importance pour la lecture. Différentes informations vous sont livrées dans le récit afin de ne pas vous sentir perdus au sein de cette société.

Volontairement, je n’en dirai pas plus afin de ne pas risquer de trop en dévoiler. Tout ce que je peux vous dire, c’est que secrets, manipulations, trahisons sont au cœur de ce roman parfaitement maitrisé et documenté. Une excellente lecture, en ce qui me concerne.

Dernière petite chose, si vous n’avez pas lu “Lésions intimes” ce n’est pas gênant en soi mais vous vous poserez des questions sur les réactions et la personnalité de Nathalie, alors c’est un plus de l’avoir lu avant.

Les commentaires sont clos.