“L’inconnue de l’équation” – Xavier Massé

“L’inconnue de l’équation” – Xavier Massé

Titre : L’inconnue de l’équation
Auteur : Xavier Massé
Format : Numérique
Nombre de pages : 208
Editeur : Taurnada
Ma note : 13/20

4ème de couverture/Résumé éditeur :
Quatre heures. La police n’a que quatre heures pour démêler ce qui ne semblait être au départ qu’un simple drame familial : un couple, Juliette et François, retrouvé carbonisé, leur fils, Julien, gisant au sol.
Deux salles d’interrogatoires, deux témoins de la tragédie : la mère de François et une flic déjà présente sur les lieux. Deux versions, deux visions différentes.
Accident, meurtre, ou vengeance ?
Une toile d’araignée va se tisser peu à peu et d’une simple énigme va surgir une équation… aux multiples inconnues.

Mon avis :
Une fois de plus, je remercie chaleureusement Joël des Editions Taurnada pour sa confiance et l’envoi de ce roman. Cette maison d’édition propose des romans qui ont le don de vous tenir en haleine.

J’avoue avoir trouvé le début un peu lent et il m’a fallu un petit moment avant que l’histoire ne m’accroche. Une fois cette étape passée, il m’est devenu difficile de le lâcher tant je voulais connaitre le fin mot de l’histoire.

La construction de l’histoire est intéressante avec les deux interrogatoires qui permettent d’en connaitre plus sur la vie du couple. Mais tout ce qui est dit n’est que le fruit de ce que François (une des victimes) a raconté aux deux protagonistes. Alors, est-ce que tout cela est vrai ou bien est-ce né de l’imagination de François ?

Ne vous attendez pas à ce que je vous en dise plus sur l’histoire en elle-même car il est impossible de le faire sans divulguer des informations.

Le coup de maitre de Xavier Massé, c’est qu’il vous mène en bateau tout au long de l’histoire avec un dénouement pour le moins surprenant (et inimaginable).

L’écriture est fluide et l’ensemble se lit rapidement d’autant plus que l’on a envie de savoir comment tout cela va se terminer.

L’inconnue de l’équation est un bon roman, mais je pense que je ne l’ai pas lu au bon moment, ni après le bon livre. Souvent lorsque l’on lit un roman qui a pris aux tripes, il est difficile d’enchainer sur un autre (surtout s’il fait partie du même genre littéraire) et c’est ce qui s’est passé ici.

Alors pour conclure, je dirais qu’en ce qui me concerne, ce ne sera pas un roman inoubliable mais que si vous recherchez une histoire à lire rapidement et qui vous fera vous creuser les méninges avec une fin que vous serez bien incapable de deviner, “l’inconnue de l’équation” est ce qu’il vous faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.