“La chambre des murmures” – Dean Koontz

“La chambre des murmures” – Dean Koontz

Titre : La chambre des murmures
Auteur : Dean Koontz
Format : Papier
Nombre de pages : 444
Editeur : L’Archipel  
Mon avis : 14/20

4ème de couverture/Résumé éditeur :
« Il n’est plus temps d’attendre… »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe… »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« … et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance… 

Mon avis : 
Je remercie tout d’abord Mylène des Editions l’Archipel pour l’envoi de ce roman.

La couverture est magnifique avec ses couleurs chatoyantes mais je ne m’arrête pas à cela pour choisir un livre. Le résumé m’a intriguée car l’histoire promettait du suspens et de l’action.

Je dois reconnaitre que je n’avais pas réalisé que ce roman était une suite, enfin si, mais je ne pensais pas que les deux histoires étaient liées, je supposais, à tort, que c’était une nouvelle “aventure” du personnage principal.

De ce fait, je pense que je suis passée à côté de certaines choses et je me suis sentie perdue à certains moments, notamment lors des références à des événements passés.

L’histoire, avec au centre la nanotechnologie, est un vrai thriller avec de l’action et des rebondissements. On y suit Jane Hawk, agent du FBI en fuite, prête à tout pour protéger son fils et démontrer que son époux a été “poussé” au suicide. Elle affronte tous les dangers, forte de son expérience au FBI et avec l’aide de ses contacts pour lui fournir les moyens nécessaires.

Parallèlement, nous suivons Luther Tillman, un shérif intègre qui s’interroge sur  l’attentat-suicide de Cora qui ne correspond en rien à sa personnalité. C’est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée et dont j’ai apprécié le fait qu’il sache sortir du rang lors de sa course à la vérité.

L’intrigue vous rendra paranoïaque et vous aurez parfois envie de lancer un “Jouons au crime dans la tête” aux personnes que vous côtoierez histoire de vous assurer que tout va bien.

Du point de vu stylistique, l’écriture est fluide et les chapitres sont courts, ce qui permet d’avancer rapidement dans la lecture.

Pour conclure, il ne me reste plus qu’à lire le premier tome “Dark Web” comme si c’était une sorte de flashback qui m’aidera à comprendre certaines situations et qui me fera patienter jusqu’au prochain épisode en espérant que ce dernier nous donnera toutes les explications et dévoilera ceux qui sont tout en haut de l’échelle. Je viens de lire que l’auteur avait prévu plusieurs épisodes à suivre et qu’il en serait déjà au 5ème tome. Et moi qui espérait que tout nous serait dévoilé dans le prochain roman…

Une réaction au sujet de « “La chambre des murmures” – Dean Koontz »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.