“Le cheptel” – Céline Denjean

“Le cheptel” – Céline Denjean

Titre : Le cheptel
Auteur : Céline Denjean
Format : numérique
Nombre de pages : 627
Editeur : Marabout
Dates de lecture : 25/04/2020 – 10/05/2020
Ressenti : Coup de cœur

4ème de couverture / résumé éditeur :
Le corps d’une jeune femme est retrouvé en Lozère.
Au regard des éléments qu’ils détiennent, les enquêteurs de la SR de Nîmes se forgent rapidement un avis : elle a fait l’objet d’une chasse à l’homme… Pour le capitaine Merlot, d’Interpol, les conclusions médico-légales placent cette victime dans une longue série. Les gendarmes nîmois vont alors apprendre à leur grande stupéfaction, qu’Interpol tente depuis vingt-cinq ans de démanteler un réseau de trafic d’êtres humains.
Louis Barthes, notaire à la retraite, est à la recherche de sa sœur jumelle dont il ignorait l’existence. Ses démarches vont a peu à peu le faire remonter jusqu’à une poignée d’orphelins juifs dont la fuite vers l’Espagne s’est arrêtée dans les Pyrénées…
Jeune adolescent de 13 ans, surdoué, Bruno passe des vacances dans les Pyrénées quand il tombe dans un dangereux torrent et est emporté par les flots. Il parvient miraculeusement à s’extirper des eaux tumultueuses, et cherchant de l’aide, découvre une communauté vivant hors temps et hors réalité dirigée par une grande prêtresse qui se fait appeler Virinaë.

Mon avis :
Première lecture de cette auteure pour moi, avec ce roman qui met en scène pour la deuxième fois un des personnages principaux. Cela dit, ne pas avoir lu “La fille de Kali” ne m’a posé aucun souci même s’il y est fait référence à plusieurs reprises (note à moi-même : me le procurer rapidement).

L’ayant en version numérique, je ne m’étais pas rendue compte qu’il comportait autant de pages et c’est tant mieux car je pense que sinon j’aurais hésité à l’acheter et cela aurait été dommage de passer à côté de cette lecture. D’ailleurs, je me suis tellement plongée dans l’histoire que je n’ai pas ressenti la moindre longueur tant l’ensemble est maitrisé.

Comment réussir à parler de ce livre et vous donner envie de le lire sans trop en dire ? Cela fait plus d’une semaine que je tente de répondre à cette question. Si je vous demande de me faire confiance et de lire, pensez-vous que cela fonctionnera ?

Sérieusement, le roman est très bien construit. Il se compose de trois récits qui, vous vous en doutez, convergent vers un même point.

Vous avez tout d’abord une équipe de gendarmes et de policiers venus de plusieurs horizons et regroupés pour les besoins de l’enquête en une cellule spéciale baptisée TEH (Trafic d’Etres Humains). Les membres de cette équipe sont nombreux mais bien différenciés, chacun venant avec ses bagages. Au départ ils ont un peu de mal à travailler ensemble mais les événements feront qu’ils formeront une équipe soudée.

Ensuite, il y a un notaire à la retraite qui tombe de haut en mettant la main sur son acte de décès dans les documents laissés par son père. Il part à la recherche de son passé et de sa sœur jumelle dont il vient de découvrir l”existence.

Enfin, une partie est consacrée à une communauté vivant en autarcie et plus particulièrement à une jeune fille au prénom étrange qui va se trouver confrontée à une réalité dont elle ignore jusqu’à l’existence avec l’irruption dans sa vie de Bruno qui franchit le mur entourant le domaine en pensant trouver de l’aide.

Les personnages principaux sont bien travaillés et les personnages féminins ont une place prépondérante dans ce roman, tout tourne autour d’eux.

Vous trouverez sans doute que j’en dis peu sur l’histoire mais je ne veux pas prendre le risque de trop en dévoiler.

J’ai été captivée du début à la fin en me demandant comment les choses allaient se terminer pour les différents protagonistes. Fin heureuse ? Fin malheureuse ? Ne comptez pas sur moi pour vous le dire.

Cette lecture est un coup de cœur en ce qui me concerne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.