Parlons chaussettes

Parlons chaussettes

J’adore tricoter des chaussettes.

Quel intérêt, me direz-vous, de tricoter des chaussettes qui, en regardant le prix de l’écheveau de laine, coûteront beaucoup plus cher qu’une paire achetée dans le commerce ?

Eh bien pour plusieurs raisons.

Les chaussettes que l’on tricote sont plus chaudes, plus résistantes et surtout vous pouvez avoir un motif original et des couleurs très variées.

Ma bibliothèque Ravelry regorge de patrons de chaussettes, à tel point que je n’aurais jamais assez de toute une vie pour les tricoter toutes (d’autant plus que j’en ajoute régulièrement 😉 ).

Les chaussettes ne sont pas particulièrement difficiles à tricoter lorsque vous optez pour un modèle basique, c’est à dire sans le moindre point fantaisie. Il suffit juste de comprendre comment faire le talon qui est, disons, la partie la plus compliquée.

Une fois la construction d’une chaussette comprise, vous pouvez vous lancer dans n’importe quel modèle.

Je suis plus à l’aise avec les modèles qui se tricotent de la cheville vers la pointe. Notes à moi-même : il va falloir que j’en fasse plus qui se tricotent dans l’autre sens pour me familiariser avec la technique ; il va également falloir que je teste celles dont on tricote le talon en dernier.

Par le passé, j’ai essayé une fois les sock blanks. Ce sont des bandes tricotées et imprimées que l’on détricote pour faire autre chose (souvent des chaussettes d’où le nom) et j’ai trouvé cela génial.

Elles existent en simple fil ou en double fil. Je préfère le double fil qui permet d’obtenir des chaussettes similaires.

En fin d’année dernière, j’ai acheté 3 sock blanks chez SSKyarners. Une représentant des moutons à tête noire sur fond rose, une autre des bonhommes de neige et une dernière des personnages en pain d’épices.

Je ne les tricote jamais à partir de la bande (avec le fil en double ce serait, je pense, bien trop difficile, mais c’est courant pour le fil simple), je préfère mettre le fil en pelote. Je trouve que cela permet de le retendre un peu et que c’est plus pratique.

Mettre le fil en pelote est devenu le rituel du 24 décembre avec mes parents. Nous nous mettons à trois pour préparer la laine : ma mère tient la bande tricotée et mon père et moi bobinons.

Le 24 décembre dernier, nous nous sommes donc attaqués aux moutons.

Auparavant j’avais fait des recherches pour trouver le bon modèle. Avec les sock blanks, vous ne savez pas quel sera le rendu, il faut donc veiller à ne pas opter pour un modèle trop chargé sous peine de voir les motifs perdus dans les couleurs.

Heureusement, Karyn , sur son compte Instagram, montrait des chaussettes qu’elle avait tricotées avec cette bande. J’avais donc une petite idée du rendu.

Après avoir hésité entre les Red Robbin d’Helen Stewart (Curious Handmade) et les Feathering the nest de Danielle Jorge (Little Bobbins), j’ai finalement opté pour ces dernières et je ne regrette pas mon choix.

SSKYarners avait joint à ma commande un mini écheveau qui s’accordait parfaitement, ce qui tombait bien puisque le modèle réclamait une couleur contrastante.

Pour une fois, j’ai tricoté les deux chaussettes en même temps, ou presque.

Je ne les ai pas tricotées sur le même câble mais sur deux câbles différents. A chaque changement de couleur et de zone, je passais sur l’autre câble.

J’avoue avoir trouvé cela pratique et je pense que c’est ainsi que je procèderai dorénavant.

Comme je vous le disais, j’aime beaucoup le rendu des chaussettes dans cette laine. Le motif est discret mais apporte une petite touche visuelle agréable.

Les seules modifications que j’ai apportées, sont au niveau du talon (j’ai opté pour un autre motif que je préfère car je trouve qu’il résiste mieux aux frottements) et dans la répartition des couleurs : j’ai tricoté toute la bande en côtes en couleur contrastante au lieu d’un seul rang, et j’ai utilisé également la laine contrastante pour le talon. J’ai aussi allongé la partie cheville car je préfère lorsque les chaussettes montent sur le mollet.

Les explications étaient très claires à suivre, comme à chaque fois avec Dany.

La laine a été très agréable à tricoter et les chaussettes à porter.

Allez, encore une petite dernière pour la fin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.