Porridge (ce que j’en pensais avant)

Porridge (ce que j’en pensais avant)

Qui n’a pas entendu parler du porridge ? On a tous en tête cette image d’une sorte de bouillie gluante qui en toute honnêteté ne donne pas très envie d’y plonger sa cuillère.

La toute première fois que j’ai voulu tenter de me préparer un porridge au petit déjeuner (cela remonte à un petit moment maintenant), j’ai utilisé une recette tirée d’un livre de recettes livré avec mon micro-ondes. Le résultat a été, comment dire, pas vraiment réussi ni appétissant. J’avais pourtant bien suivi la recette mais je me suis retrouvée avec quelque chose d’assez sec et, il faut bien l’avouer, pas très bon.

J’ai fait un nouvel essai en mettant plus de lait. Cette fois-ci j’ai obtenu quelque chose de bien moins sec mais ce n’était toujours pas ça.

Lors d’un voyage en Irlande, j’ai eu l’occasion de goûter un porridge au petit déjeuner et cela n’avait vraiment rien à voir avec ce que j’avais pu préparer. J’ai bien aimé mais bon, je n’en aurais pas pris tous les jours non plus.

Par la suite, j’ai voulu tenter une recette à la casserole. Là encore, le résultat n’a pas été à la hauteur de ce que j’attendais. Je ne sais pas si j’avais fait chauffer à une température trop élevée ou pendant trop longtemps, toujours était que cela avait attaché au fond. Le goût n’était pas mauvais mais bonjour la vaisselle ! J’ai donc fini par laisser tomber jusqu’à ce que les porridges commencent à devenir à la mode.

Avec cet engouement pour le porridge, on a commencé à voir un peu partout des porridges réalisés avec autre chose que les flocons d’avoine et notamment avec des graines de chia et j’ai voulu tenter l’expérience (c’était si séduisant de ne pas avoir de cuisson à faire puisqu’il suffisait de laisser reposer le tout toute une nuit) sauf que c’était la première fois que j’utilisais ces graines et que je n’avais aucune idée de la quantité nécessaire.

J’y suis allée complètement au hasard au niveau des quantités et je me suis retrouvée avec des paquets de graines agglomérées les unes aux autres baignant dans du lait. Je vous montre la photo ci-après et comme ça, cela n’a pas l’air trop mal sauf que pour ce qui est des graines, j’avais l’impression d’avoir des amas gluants dans la bouche. Pas mauvais au niveau du goût (surtout avec de la pomme et de la cannelle) mais franchement pas agréable en bouche.

Pas besoin de vous dire qu’après tout ça je n’étais plus trop emballée à l’idée d’un porridge. Mais c’était sans compter sur les jolies images vues sur Instagram et c’est comme cela que j’ai découvert l’overnight porridge qui a complètement changé ma vision du porridge.

Je vous parle de l’overnight porridge dans un prochain article.

 

2 réactions au sujet de « Porridge (ce que j’en pensais avant) »

    1. Bonjour Mamie annick. Merci beaucoup pour votre intérêt à propos de mes podcasts. J’ignore encore quand je vais les reprendre, l’envie n’est pas encore revenue et puis j’ai été pas mal occupée à côté alors pour l’instant, j’ai peu de choses à partager. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *