Kitchen Trotter novembre 2013

Kitchen Trotter novembre 2013

Je suis très très en retard pour vous parler des boites reçues en novembre, il faut vraiment que je le fasse avant de recevoir celles de décembre (j’en ai déjà reçu une d’ailleurs).

Avec la box du mois de novembre, j’ai reçu la dernière boite de mon abonnement à Kitchen Trotter. Le thème du mois était le Sénégal. Je dois avouer que je n’ai pas été plus emballée que cela et qu’au final, je n’ai pas trouvé grand chose d’intéressant dans cette boite (mais ce n’est que par rapport à mes propres goûts, je suis certaine que le contenu a plu à plein d’autres personnes). Il faut dire que je ne suis pas particulièrement fan de la cuisine africaine.

Une petite photo d’ensemble.

Donc dans cette boite, il y avait (dans le sens des aiguilles d’une montre à partir de la petite fiole) :

– piment oiseau (j’aime la cuisine un peu épicée mais le piment oiseau est bien trop fort pour moi)
– pâte d’arachide Dakatine (j’ai trouvé la texture très liquide, un peu comme du lait concentré et puis la pâte d’arachide c’est très vite écoeurant)
– confiture de pomme de cajou (le goût est surprenant au début mais on finit par s’y habituer – ce n’est pas mauvais mais je n’en ai pas raffolé)
– farine de banane plantain (je ne digère pas la banane)
– haricots cornille (donnés à mes parents car je n’aime pas)
– assortiment d’infusions (pas encore testé)
– couscous de mil (pour faire des desserts – pas encore goûté)
– graine de baobab à faire pousser en cadeau

Les recettes :
– beignets de niébé et leur sauce tomate pimentée (beignets réalisés avec les haricots cornille)
– mafé de poulet (avec la pâte d’arachide)
– thiacry (avec le couscous de mil)
– crêpes de banane plantain à la confiture de pomme de cajou

Cette dernière box était pour moi celle qui allait me faire décider si oui ou non j’allais renouveler mon abonnement et devant le peu de choses qui m’ont plu, j’ai donc choisi de ne pas continuer l’aventure. Le concept de cette box est très intéressant car il permet de découvrir des plats et ingrédients dont on ne soupçonnerait même pas l’existence mais au final, ce n’est pas pour moi. Je préfèrerais pouvoir connaître le pays à l’avance et décider ainsi s’il est intéressant pour moi d’acheter le “kit” mais bien entendu, ce n’est pas le principe de ces formules. J’aurais pu opter pour l’option mensuelle et annuler l’abonnement quand je le souhaiterais mais non, je préfère continuer les 2 boxes thé qui me correspondent plus… Cela dit, je vais quand même continuer à jeter un oeil sur le site de Kitchen Trotter afin de voir ce qu’ils proposent (et maintenant il est possible de commander en ligne certains ingrédients alors qui sait, l’aventure n’est peut-être pas complètement terminée).

 

Les commentaires sont clos.